Réfléchir - Informer - Eclairer

« L ‘AVIS D’ALLEX » s’engage à agir dans la transparence et la libre expression de chacun de ses membres.

Trois axes:
- SOLIDARITE INTERGENERATIONNELLE
- DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DURABLE
- CULTURE ET LOISIRS POUR TOUS A TOUT AGE

"TOUS CONCERNES, TOUS ACTEURS" !
Ici l'entrée est libre, ni groupe ni parti, chacun est le bienvenu s'il se retrouve dans nos valeurs de liberté et de fraternité.
Nous sommes des habitants d'Allex décidés à nous investir pour l'avenir de notre village, pour un avenir qui n'exclut personne.
Nous avons depuis les dernières élections municipales 3 élus qui sont le relai entre les Allexois qui leur ont fait confiance et le pouvoir municipal.
Objectif : transparence ! Etre force de propositions, de suggestions, mais aussi force critique quand nous l'estimons utile.


Rejoignez nous, apportez vos idées, vos envies, votre énergie au service de notre village, vous serez ici chez vous

Vous pouvez aussi nous contacter:
lavisdallex26@gmail.com

N'hésitez pas à lire les articles un peu plus anciens qui ne sont plus dans la première page. Vous pouvez les choisir par le titre et la date à la droite de la page ou par thème
N'hésitez pas à mettre des commentaires sur les articles publiés; la procédure est maintenant très simple mais seuls les commentaires signés seront publiés.

mardi 21 novembre 2017

Appel aux couturières


Atelier couture – Besoin de matériel et d’ « animatrices/teurs »
L’atelier couture qui s’adresse aux résidentes(s) du CAO redémarre
le mercredi 29 novembre 2017 à l’Espace St Joseph (Allex), de 14 à 17 h.
Aujourd’hui, l’atelier a besoin des matériels suivants pour compléter le stock :
-         Grandes feuilles pour patrons,
-         Machines à coudre,
-         Ciseaux, règles, crayons, gommes,
-         Tissus,
-         Fil, canettes fils,
-         Matériel de mercerie : fermetures-éclair, boutons etc…
D’autre part : Il faudrait quelques personnes supplémentaires ces mercredis après-midi  pour une présence-échanges-conseils !
Vous pouvez vous inscrire en utilisant le lien suivant. Merci !
https://framadate.org/eAOIwy8DeULPDrL8
Et aussi : La petite équipe qui l’organise et le CAO souhaitent ouvrir l’atelier à des Allexoises(s) intéressées (selon le nombre de machines disponibles !).
N’hésitez pas à passer !
Merci de contacter Nicole
nicolewronski@yahoo.fr
06.19.97.67.81

dimanche 19 novembre 2017

Nouvelle fiche de lecture

-->
« Le Cercle Littéraire des amateurs d’épluchures de patates » écrit par Mary Ann SHAFFER, aidée de Annie BARROWS, traduit par Aline AZOULEY. 
Mary Ann SHAFFER est née en Virginie ; elle est décédée en 2008, peu de temps après avoir su que son livre allait être publié (en 2009). C’est le 1er (et le seul) roman de cette ancienne bibliothécaire et libraire, aujourd’hui traduit dans plus de vingt pays, suscitant partout où il passe un immense enthousiasme.
L’histoire se situe en janvier 1946. Alors que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges épistolaires avec son nouveau correspondant, Juliet découvre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d’un club de lecture au nom étrange , inventé pour tromper l’occupant allemand : le « Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ». De lettre en lettre le lecteur découvre l’histoire d’une petite communauté débordante de charme, d’humour, d’humanité.
Et puis vient le jour où, à son tour Juliet se rend à Guernesey…
J’ai adoré cette manière d’embarquer le lecteur dans le quotidien des habitants de Guernesey pendant l’occupation. J’ai pris conscience de la difficulté et de la particularité de la vie insulaire, sans plus de lien avec le continent, oublié de tous  et en vie.
J’ai trouvé ce roman très attachant, tendre, fantasque, parfois drôle, malgré la guerre.
Françoise Hominal

PROCHAIN  RDV DU CLUB DE LECTURE LE MARDI 9 JANVIER 2018 A 19h
 Demander le lieu de la rencontre par mail à lavisdallex26@gmail.com
Amis lecteurs, à vos bouquins!


RAPPEL : L'auteure VALENTINE GOBY sera à la Bibliothèque d'Allex SAMEDI PROCHAIN, le 25 Novembre à 20h30. Venez nombreux. (Voir l'annonce du 16 Novembre sur ce blog)

Conférence sur la Grande Guerre



Conférence les femmes et leurs combats pendant la dernière guerre
Les Allexois présents ont participé à une soirée passionnante. L’A.A.A remercie me Kern, conférencière, pour son talent à présenter un thème complexe et souvent mis de côté par les hommes.
Le nom des femmes n’apparaît pas sur les monuments aux morts. Et pourtant, elles sont mortes épuisées de fatigue, amaigries par le manque de nourriture, mortes à la suite de maladies liées au travail quasiment forcé qu’elles ont enduré en silence, mortes dans les usines où les accidents étaient fréquents. Elles ont vécu l’horreur des hommes qui arrivaient avec des blessures monstrueuses, couverts de merde, de boue. 
Et on leur demandait, en plus, de gérer la vie quotidienne, d élever les enfants, d’être présentes affectivement. Les hommes au front avaient besoin de cette présence épistolaire, quasi quotidienne qui leur permettait de survivre.
Nous avons oublié la douleur de ces femmes devenues veuves prématurément, la douleur de voir revenir des hommes  qui avaient changé. La guerre, l’absence interminable, la violence et la peur transforment ; ils avaient vieilli.
On  ne pense jamais à ces hommes et femmes très jeunes privés d’amour.
Bernard Chomel


La conférencière















Le public





















jeudi 16 novembre 2017

A ne pas manquer



SAMEDI 25 NOVEMBRE A 20H30 A LA BIBLIOTHEQUE ALLEXOISE

VALENTINE GOBY, LECTURE MUSICALE, RENCONTRE AUTEUR : 
lecture de son dernier livre UN PAQUEBOT DANS LES ARBRES par Valentine Goby, accompagnée à l'harmonica par Jérôme Peyrelevade.

  ENTREE LIBRE.

jeudi 9 novembre 2017

Conférence Allex samedi 18 Novembre 20h30

 
L‘association l’Avis d’Allex a déjà organisé plusieurs évènements :


L’association l’avis d’Allex poursuit son projet en vous proposant cette conférence :

Les femmes écartées des champs militaires sont souvent restées dans le silence de l’Histoire. Devenues objets d’études universitaires dans les années 1980, leur histoire a aussi été dramatiquement réactivée par les guerres récentes.

Le propos de cette conférence illustrera trois versants de ce thème :
Tout d’abord, les femmes au travail remplaçant les hommes mobilisés dans toutes les situations. Comme le dit la chanson « … on est pas des inutiles, on n’est pas des embusquées, on a les bras dans l’huile … » les femmes sont obusettes, paysannes, infirmières, boulangères… Un véritable kaléidoscope des conditions se dessine.
Puis dans un deuxième temps, les femmes seront vues sous l’angle du réconfort, à la fois sur le plan affectif, familial et sexuel « …et j’avais du vague à l’âme à vivre ainsi sans petite femme … » L’historiographie récente s’intéresse en effet au problème du couple, au problème des privations sexuelles.
Enfin, l’exposé se terminera par la souffrance, les femmes sont victimes ou femmes de victimes, notamment à partir des deuils qui séparent à jamais les familles. « …Adieu la vie, adieu l’amour … » Les veuves, les orphelins, les « veuves blanches », les « vieilles filles » se comptent par millier.

Les femmes sont aussi après la guerre renvoyées dans leur foyer, c’est « le retour à la normale », c’est à dire à un ordre des choses masculin. Qu’en est il de leur émancipation ?
Tout au long de l’exposé des portraits de femmes célèbres ou inconnues viendront ponctuer le récit et donner une épaisseur plus sensible aux faits cités.

Pourquoi cette conférence ?

1 - L’histoire :
L’histoire  est une discipline scientifique qui participe à notre compréhension du réel. L’individu, la société dans laquelle il vit, la nation ne sont-ils pas situés sur l’échelle du temps, dans sa continuité ? Le passé ne nous relie-t-il pas au présent ? Peut-on tirer des enseignements de l’histoire ?
Quand je me plonge dans les papiers de la famille, je me sens exister dans la continuité, dans mon identité. Il en est de même, du moins je le pense, pour la collectivité.
Pouvons-nous tirer des leçons du passé ? Si tel était le cas, notre monde serait merveilleux.
Le passé ne devrait-il pas constituer une source d’inspiration, un modèle pour les individus, les citoyens, les politiques en adaptant  leurs actions aux circonstances présentes ?
2 - Le centenaire de la Grand Guerre :
Ce fut la première guerre mondiale, la première guerre industrielle, une boucherie innommable, une génération sacrifiée. Nos arrière grands-parents, nos grands-parents sont entrés brutalement dans le XXème siècle.
Lire :
- de Claude Duneton, «  le monument ». L’auteur imagine de faire revivre ces garçons de 20 ans perdus dans la guerre et dont les seules traces se trouvent sur le monument aux morts du village.
- de Emilio Lussu « l’Homme contre », récit de la vie au front, des assauts perdus d’avance, de la stupidité des ordres.
3-Les femmes
Les hommes partis au front, la société leur confia la famille, l’éducation, la production agricole, industrielle, le soin aux blessés, la continuité de l’existence du pays. N’ont-elles pas été oubliées dans toutes les commémorations ?


































Madame Kern, conférencière :
Madame Kern est professeure agrégée d’histoire contemporaine. Elle a fait une thèse sur les femmes dans le service de santé pendant la Grande Guerre. Elle a débuté sa carrière d’enseignante dans le Nord de la France, au cœur des champs de bataille Elle enseigne au lycée de Pierrelatte.
Voilà une soirée qui sera très intéressante grâce à une conférencière passionnée.

Bernard Chomel

CR du conseil de lundi



CONSEIL MUNICIPAL du Lundi 6 Novembre 2017 – 20 h

PRESENTS : Gérard Crozier, Jean-Michel Chagnon, Jocelyne Caston, Christian Siron, Catherine Besson, Rodrigue Rouby, Louis Quaire, Bernard Vincent, Denis Cornillon, Marie Cécile Seguin, Christel Dubois, Chantal Andriés, Sylvie Vachon, Fanny Morel,  Christophe Burling, Monique Manchon

Secrétaire de séance : Marie Cécile Seguin

Secrétaire : Charlotte CSIKELL    

ABSENTS EXCUSES AYANT DONNE POUVOIRS : Marlène de Froidcourt (G Crozier), Maryvonne Charrier (M.Manchon)

ABSENTS : Didier Chalas

Approbation du compte rendu du conseil municipal du  19 septembre 2017.

Une pensée pour les familles endeuillées.

 1 - Instauration du droit de préemption urbain
Les communes dotées d’un PLU approuvé peuvent instituer un droit de préemption sur tout ou parties des zones urbanisées ou à urbaniser du PLU. Elles peuvent acquérir prioritairement un bien foncier ou immobilier lorsque celui ci est en vente.
La commune d’Allex décide d’instituer le droit de préemption sur toutes les zone urbanisées ou à urbaniser dans le PLU.
On ne peut appliquer ce droit de préemption que s’il existe un projet ayant donné lieu à discussion au cours d’un conseil municipal, d’où l’intérêt d’évoquer des projets avant la mise en vente du bien. Il faut cependant tenir compte d’un réalisme économique car la collectivité se doit de préempter au prix affiché du vendeur.
Une éventuelle préemption sera approuvée en conseil municipal avant d’être validé par une délibération du conseil communautaire. . Le délai pour une préemption reste cependant de 2 mois.
Approbation à l’unanimité

2 – Construction de la salle festive : modification n°1 du marché de travaux signé  avec Entrepris 26 (lot 0) : Raccordement VRD
Des prestations supplémentaires portant sur le raccordement VRD (voirie et réseaux divers) sont nécessaires ; elles n ‘étaient pas prévues au marché initial.
Il s’agit de reprendre les réseaux d’eaux potables, usées et pluviales des 2 salles, la salle polyvalente et la salle festive. Dans un premier temps les eaux pluviales rejoignent l’égout mais devront être séparées des eaux usées au niveau d’un réseau qui longe la départementale jusqu’au canal du moulin.
Il s’agit d’un avenant au marché initial ont le montant est 8590 € ; chiffre à relativiser par rapport au coût global des travaux  évalué à 690000€
Approbation à l’unanimité
  
3 Subvention soumise à condition d’octroi à l’OGEC Saint-Maurice
Les activités prévues pour les enfants étant réalisées, la commune verse la subvention prévue de 1049€
Approbation à l’unanimité.

DIVERSES INFORMATIONS

Monsieur le Maire :
-       M. le maire a été contacté par les médias pour faire le point au bout d’un an après l’ouverture du CAO et s’est félicité du bon fonctionnement du centre.
-       M. le maire a eu plusieurs demandes d’entreprises pour des installations dans la zone artisanale mais les lots de 3000 m2 semblent être souvent trop importants et il souhaite changer le règlement pour permettre des lots plus petits. Il faudra cependant revoir certains aménagements comme les bassins de rétention.
-       Subventions aux associations : il existe 3 associations dont la trésorerie ne justifie pas l’attribution d’une subvention ; des discussions sont en cours avec ces associations. D’autres n’ont pas fourni les documents demandés, la subvention ne sera versée qu’à réception de ces documents.
-       Recul du panneau d’entrée dans l’agglomération route de Livron pour sécuriser la sortie de la future zone urbanisée autour de la MARPA.
-       Projet de la Traverse. La commission départementale a validé ce qui était envisagé soit  20% de subvention pour les trottoirs et les réseaux et prise en charge par la DDT de la zone de roulement. 30000€ supplémentaires pourraient être obtenus sur les amendes de police départementales.
-       POINT IMPORTANT : La loi de finance actuellement en discussion prévoit de bloquer l’augmentation des budgets de fonctionnement des communes à 1,2%/an avec instauration d’un malus si le chiffre est dépassé. M. le maire espère vivement que cette mesure ne verra pas le jour car il estime, avec cette nouvelle mesure et en tenant compte de l’inflation, que l’augmentation du budget de fonctionnement ne devrait pas dépasser 4000€/an. Il juge que c’est une mesure pénalisante surtout pour les petites communes.

Louis Quaire : Fonctionnement de l’école de musique des Ramières.
M. Quaire a assisté à l’assemblée générale de l’école : le déficit est important 6105€, 3 fois plus que les années précédentes. Déficit pouvant s’expliquer par :
- Financement d’un projet ambitieux « Ramières en chansons » avec composition de chansons, interprétation, édition d’un disque… Les recettes tardent à rentrer tant au niveau subventions départementales que dons par des particuliers
- Baisse de l’investissement des communes puisqu’il ne reste que 4 communes partenaires : Allex et Grâne, communes adhérentes qui versent chacune 4500€/an, Chabrillan et Roche/Grane, communes participantes qui versent respectivement 200 et 80€. Le conseil départemental verse, quant à lui, 8000€ de subvention « de base ». Une subvention « à projet » est possible.
- Légère baisse des effectifs : 101 enfants inscrits. Les tarifs par enfant varient de 365 à 735€ en fonction des revenus de la famille et de la commune d’origine. On note la concurrence des écoles de Livron et de Crest.
En conséquence le budget prévisionnel est revu à la baisse, avec suppression de certaines activités, d’autant que des augmentations de subventions tant départementales que communales sont peu probables.
Le contrat aidé arrivant à échéance ne pouvait être renouvelé avec la même salariée. Il est supprimé et remplacé par une embauche à raison de 4h par semaine.
La commune d’Allex aidera la commune de Grane au niveau des locaux en hébergeant des activités dans la nouvelle salle festive.
Le risque à terme est l’essoufflement des bénévoles qui « tiennent » cette école de musique.

Jocelyne Caston :
-       Signalétique : Les installations de panneaux se poursuivent au niveau de la zone artisanale, du parking St Joseph (plan du village avec les lieux d’intérêt) et du syndicat d’initiative (hébergements). La signalétique sur le patrimoine, préparée par « mémoires d’Allex » sera mise en place à la suite.
Au sujet des panneaux déjà installés, on déplore que les textes soient de moins en moins lisibles et on demande à l’entreprise de refaire les marquages avec une encre pérenne.
-       Géolocalisation et Numérotation des habitations en zone « campagne ». Une société doit faire le chiffrage de ce projet. M. le maire attire l’attention sur les problèmes budgétaires. La priorité de cette numérotation est soulignée par plusieurs conseillers.

Catherine Besson se félicite du bon fonctionnement des composteurs de la place du four. M. le maire souligne la « démarche citoyenne » entre une association, la commune et la CCVD.

Christel Dubois :
-       La chorale Kiruwa voudrait utiliser la nouvelle salle car la salle des galets est trop petite.
-       Informations sur les festivités à venir (à consulter sur le site) avec en particulier la fête de Noël pour les écoles et le marché des petits créateurs le 15 décembre.
-       On complète la liste par l’information sur la conférence sur les femmes pendant la guerre de 14 le samedi 18 novembre à 20h30 salle des galets (informations sur le blog L’Avis d’Allex)

Christian Siron
-       Conseil d’école le 9 novembre 19h
-       Vélodrôme terminée et bien fréquentée
-       Eau et assainissement :
o   Plusieurs fuites ont été déplorées et ont conduit à des coupures d’eau
o   Vérification des poteaux d’incendie par Véolia. Le maire engage sa responsabilité au niveau de la localisation et du fonctionnement de ces équipements. De nouvelles normes risquent d’impacter le réseau de l’eau potable.
o   Travaux sur la station d’épuration commune à Allex et Grane dans le cadre du syndicat mixte, le SIAG : La capacité de la station est « limite » en cas de fortes pluies. Une étude sera conduite en 2018 pour envisager l’évolution de la station avant les urbanisations prévues dans les 2 communes.
Pas de réunion de commission annoncée

Jean Michel Chagnon
-       Lecture des permis de construire et les autorisations préalables accordés ou refusés.
Il n’y a pas eu de commission d’urbanisme
-       Commission cantine le jeudi 16 novembre à 19h
-       Cimetière : essai d’engazonnement
-       Essai de matériel alternatif pour désherber.

Rodrigue Rouby
-       Voirie
Retard des travaux liés aux difficultés lors du changement de marché. L’Entreprise 26 a cependant commencé l’entretien de plusieurs voies communales
Une réunion de la commission est prévue en début d ‘année prochaine
-       Salle festive
L’architecte annonce la réception de la salle pour le 30 novembre mais cette date semble très optimiste compte tenu des insuffisances et des retards de l’entreprise de métallerie.

Le conseil public se termine à 22 h 30

Prochain conseil public le 4 décembre 2017 à 20 h.

CR rédigé par Monique Manchon

dimanche 5 novembre 2017

Balade La Riaille - L'isle

 
Découvrir sa commune
L’association l’avis d’Allex organisait ce samedi 4 novembre la visite d’un quartier de la commune. Après avoir découvert le plateau Soulier, situé le plus à l’ouest de la commune et au nord, voici le quartier de la Riaille, le plus à l’est et au sud.

Faire une telle visite promenade nous plonge et dans la géographie et dans l’histoire. C’est la découverte de la richesse  culturelle de la commune.
Habitat dispersé constitué d’anciennes petites fermes, devenues résidentielles, et grand domaine, grandes parcelles agricoles qui souffrent de la sécheresse, agriculture de loisir (chevaux), paysage de bocage, de haies, digues pour contenir la Riaille et la Drôme, la voie ferrée, anciens canaux alimentant une petite usine hydroélectrique, des arbres remarquables, la vue sur le village à l’ouest, sur les Trois Becs à l’est .
La main de l’homme est présente : un paysage fabriqué par l’homme, au cours des siècles se présente à nous. Peut-on imaginer la vie des générations qui nous ont précédés, peut-on imaginer leur travail ?
Un exemple : le domaine de Lisle possédait beaucoup de vignes, aujourd’hui disparues. Pendant la crise du phylloxéra, le domaine les avait inondées pour les sauver. La Drôme avait déposé un limon  sur certaines parcelles, un limon argileux rendant le travail de la terre difficile.
Belle découverte qui s’est terminée par le partage d’un délicieux goûter.
Bernard Chomel
Attention :
Départ un peu dangereux du parking route d'Aiguebonne pour rejoindre le chemin des Pues













La Riaille a encore de l'eau !





















Le nouveau pont sur la Riaille pour les vélos















Au bord de la Drôme

































Ancienne usine hydroélectrolytique sur le canal















Une belle restauration
















Le château de L'Isle
Voir note en fin d'article
















 Des arbres remarquables !
















Le domaine de l'Isle : (Sources : mémoires d'Allex)


Connu vers l'an 1000 pour appartenir à la famille de la Baume. Le domaine échoit au XVIIème siècle à la famille Rigaud. Ce nom est attaché d'abord aux concours de labourage le jour de la St Michel, avec une importante participation de paysans d'Allex et Eurre. 
A partir de 1770, réalisation des digues de la Drôme pour lutter contre les inondations périodiques. Travaux terminés en 1846 avant la construction de la voie de chemin de fer en 1870. 
Par mariage, le domaine passe ensuite à la famille du Baron Blancard et ensuite à un petit neveu Louis Marie Girardon. Ses huit enfants vendront le domaine (environ 100 ha de plaine) à divers exploitants agricoles par l'intermédiaire de la SAFER dans les années 1980.

Gislhaine Beaumont-Chancel