Réfléchir - Informer - Eclairer

« L ‘AVIS D’ALLEX » s’engage à agir dans la transparence et la libre expression de chacun de ses membres.

Trois axes:
- SOLIDARITE INTERGENERATIONNELLE
- DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DURABLE
- CULTURE ET LOISIRS POUR TOUS A TOUT AGE

"TOUS CONCERNES, TOUS ACTEURS" !
Ici l'entrée est libre, ni groupe ni parti, chacun est le bienvenu s'il se retrouve dans nos valeurs de liberté et de fraternité.
Nous sommes des habitants d'Allex décidés à nous investir pour l'avenir de notre village, pour un avenir qui n'exclut personne.
Nous avons depuis les dernières élections municipales 3 élus qui sont le relai entre les Allexois qui leur ont fait confiance et le pouvoir municipal.
Objectif : transparence ! Etre force de propositions, de suggestions, mais aussi force critique quand nous l'estimons utile.


Rejoignez nous, apportez vos idées, vos envies, votre énergie au service de notre village, vous serez ici chez vous

Vous pouvez aussi nous contacter:
lavisdallex26@gmail.com

N'hésitez pas à lire les articles un peu plus anciens qui ne sont plus dans la première page. Vous pouvez les choisir par le titre et la date à la droite de la page ou par thème
N'hésitez pas à mettre des commentaires sur les articles publiés; la procédure est maintenant très simple mais seuls les commentaires signés seront publiés.

mardi 25 juillet 2017

Poët Laval, le 21 aout

Une info intéressante : 
 
Causerie autour de l’expo Claire Bertrand actuellement visible au centre d’art Yvon Morin à Poët-Laval
 
Lundi 21 août au centre à 19 h 00
 
Conférencier : M. Bernard Delpal (universitaire et historien), auteur de “A Dieulefit, nul n’est étranger” que l’on peut se procurer à Crest, à la Balançoire
En présence de la petite-fille de C. Bertrand et W. Eisenschitz qui était venue précédemment pour le vernissage de l’expo.
 

lundi 17 juillet 2017

Club de lecture : une nouvelle fiche


LE TEMPS EST ASSASSIN (Michel Bussi) 

Genre : roman policier

Michel Bussi est actuellement l'auteur français de romans policiers le plus vendu en France.Ses ouvrages, qui
rencontrent un grand succès international, sont traduits dans 31 pays. 

L'histoire

Depuis son enfance, Mathilde vient passer ses vacances en Corse, d'où est originaire son père, et où vivent encore ses grands-parents. Chaque année, ils louent un mobilhome dans le même camping.
L'année de ses 15 ans, elle est la seule survivante d'un accident de la route où elle perd son père, sa mère et son frère.
27 ans plus tard, elle revient en Corse pour la 1ére fois depuis le drame, avec son mari et sa fille de 15 ans, et veut tout connaître de l'accident. Elle apprend très vite que l'accident n'est pas un accident, mais que la voiture de son père a été sabotée. Elle veut savoir pourquoi ? par qui ?...
De plus, d'étranges messages lui parviennent de sa mère. Si sa mère est toujours en vie, alors qui était avec son père ?
Entre secrets de famille et secrets d'enfance, elle nous entraîne sous forme de journal, dans son enquête.... 

J'ai aimé...

- L'histoire, avec une intrigue qui tient en haleine jusqu'au bout.
- Ses personnages qu'on apprend à connaître, avec leurs secrets , leurs histoires, leur mentalité, ..et auxquels on s'attache,
- La construction du roman, sous forme de chapitres,(soit histoire présente, soit histoire passée juste avant l'accident,) qui évite la monotonie , qui fait qu'on a du mal à lâcher et qu'on veut toujours savoir la suite...
- Les descriptions très précises sur la Corse. Le cadre est très bien décrit, comme si on y était..
-Le style , l'écriture agréable à lire, teintée parfois d'humour, de légèreté..
J'ai ,depuis cette lecture, lu un autre roman du même auteur, et ce avec le même plaisir.. une histoire tout autant énigmatique jusqu'au bout, et des personnages attachants...

Des romans parfaits pour passer un bon moment... 

Edith Chabal 

La prochaine réunion du club de lecture aura lieu le MARDI 5 SEPTEMBRE à 19h.

Il suffit de venir avec le livre qu'on vient de lire et de dire si on l'a aimé et pourquoi.
Tout le monde peut participer.
Il est préférable qu'on se signale sur la boite mail de L'Avis d'Allex : avisdallex26@gmail.com juste pour l'organisation pratique de la réunion.

samedi 15 juillet 2017

La TRAVERSE, un peu d’histoire

-->


Ce projet date de 2011, nous n’étions pas conseillers municipaux mais nous avons assisté à la première présentation en conseil municipal par la CAUE 26 (conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement)
J ‘ai retrouvé le CR officiel de la séance


Nous avions pu noter le chiffrage présenté à l’époque :

Le choix du maître d’œuvre, le cabinet Cordeil, a été rapporté en conseil municipal le 11 octobre 2011. Les autres offres n’ont pas été présentées au public.

La présentation publique par M. Cordeil a été faite juste avant les élections, le 21 février 2014. Vous pouvez retrouver le CR sur ce blog. Réunion au cours de laquelle, le montant de 1,7 M€ est mentionné.

Pour connaître la suite de l’histoire, vous pouvez lire le CR du conseil municipal du 10 juillet.

On regrette que l’aménagement « original et innovant » demandé par monsieur Mignerey en cette séance du 30 mai 2011 soit passé à la trappe pour des raisons budgétaires. Sans doute l’évaluation primitive avait elle été sous évaluée. Heureusement que la double allée d'arbres en bordure du parking est restée.

Peut être le projet restant se révélera-t-il moins cher, ce qui permettrait de réaliser les aménagements espérés….

Nous ne manquerons pas de vous informer de la date de la prochaine réunion publique de présentation

Monique Manchon

jeudi 13 juillet 2017

Compte rendu du Conseil Municipal du 10 juillet


-->CONSEIL MUNICIPAL du Lundi 10 juillet 2017   – 19 h 30

PRESENTS : Gérard Crozier, Jean-Michel Chagnon, Christian Siron, Catherine Besson, Rodrigue Rouby, Louis Quaire, Denis Cornillon, Marie-Cécile Seguin, Christel Dubois, Chantal Andriés, Sylvie Vachon, Fanny Morel, Maryvonne Charrier, Monique Manchon.

Secrétaire de séance : Chantal Andriés.

Secrétaire : Charlotte CSIKELL     

ABSENTS EXCUSES AYANT DONNE POUVOIRS : Jocelyne Caston (G.Crozier)  Marlène de Froidcourt  (JM.Chagnon)  Christophe Burling (M.Manchon)

ABSENTS : Didier Chalas,  Bernard Vincent.

Approbation du compte rendu du conseil municipal du 26 juin 2017.

Une pensée pour la famille de Germain Astier.

 1 – Aménagement de la traverse du village :
Présence et présentation de Gilbert CORDEIL, mandataire de l’équipe de maîtrise d’œuvre.
On rappelle que le projet date de 2011 ; Une présentation de l’avant projet avait été faite peu avant les élections en 2014. Le but de la présentation de ce soir est la demande de subventions auprès du conseil départemental. Ce projet a déjà été soumis au Comité technique du département) qui a validé le projet. Cette validation était obligatoire compte tenu de l’importance de la départementale. L’organisme politique, la COA, examinera le projet pour attribuer les subventions .

Ce projet a été découpé en 3 phases :
Une première déjà réalisée, l’aménagement de la route de Livron jusqu’au rond point
Une 2eme : Barnaire, le long du mur de saint Joseph
Une 3eme : Espace Saint Joseph et le « triangle » devant le café PMU
M. Crozier rappelle les contraintes budgétaires et l’investissement à long terme de ce type d’aménagement, de l’ordre de 50 ans

M. Cordeil fait la présentation
Barnaire :
-       Cheminement piéton autour du rond point route de Livron
-       Trottoir de 1,4m de large coté Pantagruel, protégé par une bande de stationnement (largeur 2,2m). La chaussée aura une largeur de 5,5m. De l’autre côté un petit trottoir (1,4m de large), éventuellement franchissable par les véhicules
-       Le Parking actuel devant l’ancien hangar des pompiers sera protégé par un muret.
-       L’arrêt de bus sera sur la chaussée, l’abri bus sera légèrement déplacé
Carrefour de la route des Ramières :
-       Un plateau rehaussé au carrefour et devant la boulangerie
-       L’accès de la rue des Ramières le long de la boulangerie sera condamné ; le trafic dans les 2 sens se fera par derrière, vers les poubelles
-       Le square sera revu avec démolition de l’ancien lavoir et plantations
-       Un Parking sera aménagé derrière le square
-       De l’autre côté de la route, une entrée dans le parc St Joseph sera aménagée pour l’accès des cars. Cette nouvelle entrée n’est encore pas étudiée.
Le long du mur de St Joseph :
-       un long trottoir en béton désactivé de 1,6 à 2,4m de large, assez haut pour assurer la protection des piétons
-       La chaussée va passer très prés de la maison existante
-       Nouveau plateau surélevé au niveau du carrefour de la route des Bérengères
-       Entre la route des Bérengères et le carrefour de la montée de la Butte, la chaussée sera partagée par un terre plein central (sauf en face de la route de Grane)
Parking Saint Joseph :
-       Un mail constitué d’une promenade de 7m de large bordée de 2 allées d’arbres longera le parking
-       Un parking de 50 places sera aménagé pour des véhicules légers
-       Un espace pour camping car est prévu mais les camions ne se gareront plus sur ce parking et les cars stationneront plutôt vers la salle polyvalente
-       Derrière le parking, un espace vide sera protégé par les blocs de pierre ; il servira ponctuellement (cirques …)
Contrairement à ce qui avait été présenté en 2014 et pour des raisons budgétaires, il n’y a plus de fontaine, le lavoir reste comme aujourd’hui, le jardin et l’espace « animation » restent à l’identique. M le maire dit qu’il faudra quand même faire quelque chose pour les WC. Le triangle devant le PMU sera un parking
Carrefour de la Butte :
-       Nouveau plateau rehaussé
-       Trottoir arboré le long de la route du côté des nouveaux logements
-       Matérialisation de l’entrée vers la salle polyvalente par un revêtement différent mais non surélevé.
Toute la chaussée sera refaite avec enfouissement des réseaux
L’éclairage sera changé pour un éclairage plus urbain, moins haut
La vitesse prévue est 30km/h  pour franchir les différents plateaux surélevés.

Les travaux se feront en 2 tranches sur 2 à 3 ans en commençant pour des raisons de sécurité par Barnaire et le long du mur St Joseph. Les travaux débuteront par l’enfouissement des réseaux, étape qui devrait durer 10 mois. Les travaux seront concomitants avec ceux de la route de Montoison.

Coût du projet : 1,8 M€ HT (l’aménagement de l’entrée coté  route de Livron réalisé depuis quelques années a coûté 195 000 €)
Il faut ajouter à ce budget prévisionnel les frais de maîtrise d’œuvre 125 000€ et les frais de géomètre, géotechnique…
Le total sera de l’ordre de 2,0 M€
On ne connaît pas les subventions qui pourront être obtenues

Peu de questions de la part des conseillers. Monique Manchon fait part de sa déception ; tous les aspects originaux du projet initial ont été supprimés, il reste un aménagement « classique » très onéreux. Le montant de 1,7 M€ avait été annoncé pour le projet global lors des présentations précédentes.
M. Crozier et M. Cordeil  justifient les chiffres annoncés, regrettent l’abandon de certains aménagements mais laissent l’espoir qu’ils pourront être réalisés plus tard.
Une réunion publique de présentation sera programmée à l’automne.

Le projet et son montant prévisionnel sont mis au vote : 3 abstentions

2 – Travaux de voirie : attribution du marché accord-cadre à bons de commande  
Le marché à bons de commande signé en 2013 avec l’entreprise COLAS est arrivé à échéance le 31 décembre 2016. Une erreur d’évaluation commise par le Cabinet choisi par la Commune dans la procédure de mise ne concurrence, a conduit à déclarer la procédure sans suite.
La commune s’est attachée les services d’un nouveau Cabinet, LO VRD Ingénierie (Livron-sur-Drôme,) pour l’appuyer dans une nouvelle procédure et dans l’analyse des offres remises. A noter que suite au décret n° 2016-360 du 25 mars 2016, le terme « marché à bons de commande » a été remplacé par le terme « accord-cadre à bons de commande » sans incidence sur la pratique. Volume de travaux : 200 000 € sur 4 ans. L’accord-cadre est conclu pour une durée d’un an ; il est renouvelable jusqu’à 3 fois.
Six offres ont été analysées. Le Maire propose de retenir l’offre technique et financière la plus avantageuse :
Offre validée par le Maire et deux adjoints. L’entreprise retenue : ENTREPRISE 26 de PORTES LES VALENCE.
 
Approbation à l’unanimité

 3 Cantine scolaire municipale : tarifs 2017-2018.  
La commission cantine réunit vendredi 7 juillet, propose d’actualiser les tarifs pour la prochaine année scolaire. Pour mémoire, les tarifs 2016-2017 étaient : tarif repas enfant : 3.80 €, tarif « hors délai » : 6.00 €, tarif repas adulte : 7.35 €, tarif PAI (Plan d’Accueil Individualisé) : 1.95 €.
Proposition pour 2017-2018 : tarif repas enfant : 3.85 €, tarif « hors délai » : 6.10 €, tarif repas adulte : 7.40 €, tarif PAI (Plan d’Accueil Individualisé) : 1.95 €.
Le maire et le premier adjoint étaient favorables  à une augmentation de 1€ mais ils se sont rangés à l’avis de la commission.
Quelques chiffres : nombre de repas servis 19 955 (légère hausse). Déficit amélioré pour mémoire 51 680 € en 2015 pour 46 996 € en 2016.
Toujours en réflexion l’installation d’un logiciel de gestion pour la cantine qui permettrait la vente en ligne des tickets cantine.

Approbation à l’unanimité.

4 – Demande d’aide financière adressée à l’Agence de l’Eau pour l’achat de matériel alternatif dans le cadre de la charte « objectif zéro pesticide » 
Dans le cadre de la « charte régionale d’entretien des espaces publics : objectif zéro pesticide », la Commune a élaboré un plan de désherbage en partenariat avec l’association FREDON Rhône-Alpes, conformément aux prescriptions édictées par l’Agence de l’Eau. La Commune va maintenant se doter de matériel alternatif pour 20 885 € HT et dépose à ce titre une demande d’aide financière pouvant se situer entre 80 et 50 % de cette somme, auprès de l’Agence de l’Eau. (Monsieur le Maire indique que l’entreprise d’insertion a terminé de rendre propre le cimetière).

Approbation à l’unanimité 

 5 – Personnel communal : transformation de deux postes d’ATSEM (avancements de grade)
La mise en œuvre de la réforme PPCR – Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations au 1er janvier 2017 a modifié le déroulement de carrière de nombreux agents toute catégorie confondue. Par exemple, le grade d’ATSEM 1ère classe est supprimé. Les quatre ATSEM employées par la Commune ont été reclassées sur le grade d’ATSEM principal 2ème classe, désormais premier grade d’accès à la fonction. Et un seul grade supérieur leur est accessible, celui de ATSEM principal 1er classe.
Monsieur le Maire propose à l’avancement 2017, deux agents : Mmes CHABAL Edith et BERRUYER Céline.  Pour ce faire, le Conseil est appelé à supprimer deux postes d’ATSEM principal 2ème classe et à créer deux postes d’ATSEM principal 1ère classe. 
  
Approbation à l’unanimité


6 – Signature d’un contrat aidé CAE-CUI
La délibération du 15 avril 2014 autorisant le Maire, pendant la durée de son mandat, à recruter des agents non titulaires pour assurer la continuité du service public, ne vise que les emplois relevant du droit public.
La signature d’un contrat relevant du droit privé requiert l’autorisation du Conseil municipal.
L’agent recruté viendra renforcer l’équipe technique en difficulté, sur la base d’un emploi à temps complet (35h) rémunéré au SMIC. La Commune peut prétendre à une aide financière de l’Etat de 80 % d’un salaire plafonné à 26 h mensuelles, soit une aide de 879 €/mois. La Commune s’engage pour un minimum de 6 mois. Le contrat peut être renouvelé.
Ce contrat porté par Cap Emploi sera signé avec un Allexois, Jean-Paul AYMERIC dont la période d’essai débute dès le 11 juillet.

Approbation à l’unanimité
DIVERS
Monsieur le Maire
- Annonce que le PLU a été approuvé à l’unanimité par le Conseil Communautaire le 27 juin 2017

- Migrants du CAO Scolarisation des enfants
Monsieur le maire revient sur les derniers événements : le 14 juin dernier, des parents d’enfants du CAO accompagnés par des bénévoles sont venus inscrire leurs enfants à la mairie.
Suite à cette démarche M. Crozier a contacté la directrice du pôle asile du diaconat, elle n’était pas informée. Il a appelé le sous préfet et le préfet qui ont assuré que le CAO était un centre de transit et que la scolarisation des enfants n’était pas envisagée.
Mais, un article est paru les jours suivants dans la presse dénonçant la non scolarisation des enfants. Pour M. Crozier, le Dauphiné a refusé de publier la position du préfet telle qu’elle lui avait été transmise. Radio France Drôme a pu joindre le sous préfet et le maire pour objectiver l’adéquations de leurs positions. Pour preuve, M. Crozier diffuse en séance l’intervention du sous préfet à Radio France Drôme. Il est manifeste que la préfecture fait tout son possible pour que les familles avec enfants scolarisables soient le plus vite possible transférées en CADA (structure d’accueil à plus long terme)
M. le maire a préparé un communiqué qu’il lit en séance pour dire que la situation est lourde à porter, que son souci est d’éteindre l’incendie et qu’il travaille avec le diaconat et les services de l’état. Il remercie M. Bürling de l’avoir appelé à ce sujet. Monique Manchon fait remarquer que, même si le problème des 2 enfants ne se pose plus compte tenu du départ de la famille, la question se reposera lorsque les séjours des familles au CAO se prolongeront surtout si la position de l’état n’est pas plus officielle. Elle rappelle que la loi permet à tous les enfants présents sur le territoire d’être scolarisés mais qu’il faut aborder la situation avec pragmatisme pour le bénéfice des enfants.
Monsieur Crozier est ensuite interpellé par une conseillère membre du comité de suivi sur l’absence de réunion ; M. le maire répond qu’il n’a pas pu réunir le comité à cause des élections. Il rappelle que ce comité avait été mis en place pour répondre aux inquiétudes de la population ; il se félicite que tout se passe bien

- Rythmes scolaires : La Commune d’Allex vient d’obtenir un accord de dérogation pour revenir dès la rentrée scolaire de septembre 2017 à la semaine des quatre jours avec les horaires de 8h30 à 11h45 et de 13h45 à 16h30. Cette décision est prise devant la difficulté à trouver des intervenants pour encadrer et animer les TAPS et leur coût pour le budget communal et après la réponse de 90 parents d’élèves (sur 145 questionnaires envoyés incluant les CM2 plus concernés) : 80 % d’entre eux ont opté pour le retour à la semaine des quatre jours.

- Poste : annonce de la réception du courrier officiel de la poste qui confirme les horaires proposés :
Bureau de poste = pas d’ouverture possible le lundi matin  donc les horaires sont les suivants :
Lundi de 14h30 à 16 h,  Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi de 13h30 à 16 h  et le samedi matin de 9 h à 11 h30.
Monsieur le Maire distribuera à la fin du conseil des pétitions à faire circuler pour montrer le désaccord de l’ensemble du conseil municipal. Nous ne sommes pas dupes du risque d’une prochaine fermeture de notre bureau de poste. Des réflexions sont à mener pour de prochaines actions pour continuer à manifester notre opposition.

Jean Michel Chagnon lit la liste des autorisations URBANISME concernant garage, panneaux photovoltaïques, piscines, rehausse de toiture…….

Christian Siron informe des prochains travaux d’interconnexion pour réseau d’eau potable de secours vers le réseau d’eaux du valentinois qui se fera lors du chantier de la RD 125 (départementale vers Montoison) et également des études pour les réseaux à revoir lors du futur chantier « de la Traverse » présenté en point un.

Catherine Besson informe que suite à l’inauguration des bacs de compost, elle prendra contact avec les deux référents et se rendra sur place dans un mois pour se rendre compte du bon respect.

Rodrigue Rouby informe des travaux : revêtement pour anti-bruit sur le carrelage de deux classes, 3ème toiture de l’école primaire (92m2) à compter du lundi 24 juillet par l’entreprise Traversier pour 18 000 € ttc.  Sur les deux terrains de foot, fin de la scarification des sols, en sablage et engazonnement.  Trois devis reçus pour changer, par des menuiseries sur mesure en bois, les portes de la cantine.  Les travaux de la salle festive : fin des crépis, pose du chauffage au sol. Monsieur le Maire intervient pour faire part des problèmes rencontrés avec les entreprises qui y travaillent et quittent leur chantier en ne fermant aucune porte à clé.
Une prochaine réunion commission voirie est annoncée maintenant que le contrat avec ENTREPRISE 26 sera acté (point 2 de CM).

Chrystel Dubois rappel la Fête du 13 juillet organisée par le foot avec la défarde (tickets à acheter dans les points de vente d’Allex). Et les traditionnels feux artifices

Monsieur le Maire souhaite un bel été à tous.

Fin de la réunion publique à 22 h.

CR rédigé par Maryvonne Charrier et Monique Manchon

dimanche 9 juillet 2017

Club de lecture : Nouvelle fiche

-->
 FICHE DE LECTURE
Réalisée pour le club de lecture de l’Avis d’Allex, 19 juin 2017

Fiche d’identité du livre :


Titre : Un monde sans fin
Nom de l’auteur : Ken FOLLETT

Genre:
roman historique

Nombre de pages: 1337
Année de parution
 : 2007 (suite du livre Les pilliers de la terre paru en 1989)


Quelques mots sur l’auteur et son style
Né en 1949, c’est un écrivain gallois spécialisé dans les romans d'espionnage et historiques.
Ses romans fonctionnent généralement de la même façon, caractéristiques que j’apprécie :
- qualité de la documentation historique réunie pour chaque roman, cela permet d’apprendre des choses sur les périodes historiques concernées tout en prenant du bon temps en lisant,
- nous rentrons dans la peau de différents personnages à chaque chapitre, ce qui nous permet de mieux comprendre chaque personnage. En général, il choisit dans ses héros des personnages de différentes classes sociales, des hommes et des femmes, et parfois de différents pays. Même si les personnages sont nombreux, ont les retient facilement car l’auteur nous donne des rappels réguliers (tel personnage était celui qui...).
- Ces personnages, séparés et sans rapport au début des histoires, se rapprochent au fil des pages pour se rencontrer lors du dénouement final.
- il y a toujours de nombreux rebondissements dans les livres de Follett, on ne s’en lasse donc pas !
Le plus lu des romans de Follett est Les Piliers de la Terre, saga romanesque parue en 1989 sur fond de construction de cathédraleshttps://fr.wikipedia.org/wiki/Ken_Follett - cite_note-2 au xiie siècle. Après m’être passionnée pour ce livre, j’ai souhaité lire la suite, qui se situe 200 ans plus tard, avec quelques références aux précédents personnages.
L’histoire (très) résumée
L’histoire se déroule de 1327 à 1361, c’est une tranche de vie d’une dizaine de personnages principaux, principalement dans un petit village anglais : Kingsbridge, qui possède une magnifique cathédrale construite dans le précédent livre, et qui est gouvernée non pas par le roi d’Angleterre mais par l’église (et leur chef est nommé « prieur »). Dans « les pilliers de la terre », le prieur était très vertueux, mais ce n’est pas le cas dans « Un monde sans fin », car le nouveau prieur est un personnage tyrannique qui agit souvent contre le bon sens et à l’inverse des intérêts des habitants de la ville, pour la plupart commerçants ou paysans. 
A travers les différents personnages, nous découvrons donc les modes de vie et préoccupations des gens de l’époque, selon leurs conditions (les paysans, les marchands, les hommes d’églises, les chevaliers, les bâtisseurs…), alors que la guerre France/Angleterre fait rage.
Follett sait toujours montrer les mauvais côtés des guerres, sans jamais prendre partie pour un camp ou un autre (voir trilogie Le Siècle, qui fait passer le lecteur de la Première Guerre mondiale dans le tome I à la Seconde Guerre mondiale dans le tome II baptisé L'Hiver du monde et, finalement, le dernier roman de la trilogie, titré Aux portes de l'éternité, plonge dans l'univers de la guerre froide).
Les principaux personnages
Merthin : bâtisseur émérite, (fils de chevalier déchu pour qui son emploi n’est pas très valorisant) on suit sa progression d’apprenti qui se bât contre son chef très dur et jaloux, jusqu’à sa consécration pour la construction d’ouvrages réputés (palais à Florence, le pont de Kinsbridge qui devait être refait,…). Son rêve est de construire la tour la plus haute n’ayant jamais été réalisée, y parviendra-t-il ?
Caris : son amoureuse, depuis l’enfance. Elle est fille d’un riche marchand, Edmond le lainier, très respecté en ville (le commerce de laine est très important pour l’Angleterre à cette époque). C’est une femme forte et indépendant, qui se pose des questions inhabituelles pour l’époque : être simple « épouse de » lui suffirait-elle pour être heureuse, même si elle épouse Merthin ? son rêve est de devenir médecin, mais ce n’est pas possible pour une femme. Comment va-t-elle donc tout de même pouvoir aider les gens à se soigner, sans passer pour une sorcière ? finira-t-elle par accepter d’épouser Merthin ?
Ralph : frère cadet de Merthin, il est beaucoup plus fort physiquement, et adroit pour les arts de la guerre. Son père mise tout sur lui pour qu’il soit anobli et retrouve l’honneur de sa famille… Mais c’est une brute qui réfléchit après avoir agit, et son goût pour la violence et le sexe lui amènent souvent des problèmes…Même s’il est très différent de Merthin, ils restent frères qui s’aiment malgré tout… Arrivera-t-il à exhausser les vœux de son père (sans se faire tuer à la guerre ni en se faisant juger et pendre pour viol) ?
Gwenda : fille d’un paysan sans terre, ce dernier ne lui a appris qu’à voler pour s’en sortir, et tente même de la vendre comme esclave sexuelle à un brigand contre une vache qui mettrait le reste de la famille à l’abris de la famine pour l’hiver… Mais c’est une fille courageuse et travailleuse (amie de Caris), qui va tout faire pour s’en sortir… Elle a 2 rêves : épouser un homme qui en aime une autre, et avoir quelques lopins de terre à elle. Y arrivera-t-elle ?
Godwyn : cousin de Caris, il arrive à se faire élire prieur au début du livre, grâce à des combines machiavéliques qui lui sont inspirées par sa mère, Pétronille (sœur du père de Caris). Il ne cesse de manigancer pour ses intérêts, au détriment de la ville et de ses habitants. Nos héros arriveront-ils à le faire tomber ? 
Marion Villanove-Kaced

jeudi 6 juillet 2017

Suite à l'enquête publique

-->
L’association l’Avis d’Allex représentée par JJ. Bodevin et B. Chomel, a rencontré le commissaire enquêteur, monsieur Jean Marie Tarrey, au cours de l’enquête publique du PLU d’Allex
Ils ont fait part des réserves émises par l’association vis à vis du projet :
- Urbanisation massive ne correspondant pas aux besoins de la population
- Consommation excessive d’excellentes terres agricoles
- Aucun projet pour le développement du village en terme d’aménagement du centre bourg, de commerces, d’école, de cheminements doux.
- Et ils ont souligné le point particulier de la station d’épuration commune à Grâne et Allex et l’absence d’écrit, dans le dossier du PLU, indiquant une concertation entre ces deux communes pour concevoir leur PLU respectif. Nulle part dans ce projet de PLU, il est écrit que les deux communes  ont réalisé leur projet en fonction des contraintes liées à la capacité de cette station. Ceci a été noté sur le cahier d’observations.
Le commissaire enquêteur a paru réceptif aux remarques émises par l’association et a montré son étonnement quant à l’absence de concertation avec la commune de Grâne vis à vis de la STEP. Il a même informé l’association d’un article paru sur le Dauphiné Libéré dans le temps de l’enquête publique qui faisait part de l’augmentation de la production des abattoirs de Grâne  déversant leurs effluents dans cette station !
Ces différentes remarques  recoupent celles énoncées par les différents PPA (préfet, chambre d’agriculture, ARS …)
Notre association a été  très étonnée, à la lecture du rapport  du commissaire enquêteur, du peu d’importance qu’il attachait aux remarques formulées, quelques recommandations sans aucune réserve, et s’interroge sur les garanties que le maire a pu fournir pour justifier les conclusions du commissaire enquêteur.
Le document présenté et validé en conseil communautaire le 27 juin 2017 présente des modifications mineures par rapport au projet avant l’enquête publique et ne tient quasiment pas compte des remarques des PPA.
En regrettant que les Allexois représentés par une association  particulièrement active dans la commune n’aient pas été entendus.
Le bureau de L’association L’Avis d’Allex

mercredi 5 juillet 2017

prochain conseil municipal lundi 10 juillet 19h30

Venez vous informer sur l'aménagement de la TRAVERSE DU VILLAGE de l'entrée est, côté aquarium jusqu'à l'entrée ouest, côté rond point

Aménagement du parking et de l'espace Saint Joseph, du triangle face au PMU, de la route le long du mur de la maison St Joseph, du carrefour rue des Ramières / descente du Pavé / entrée pour véhicules de la maison St Joseph, de la traversée de Barnaire.
Ce chantier annoncé depuis plusieurs années modifiera l'aspect du village en profondeur.