Réfléchir - Informer - Eclairer

« L ‘AVIS D’ALLEX » s’engage à agir dans la transparence et la libre expression de chacun de ses membres.

Trois axes:
- SOLIDARITE INTERGENERATIONNELLE
- DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DURABLE
- CULTURE ET LOISIRS POUR TOUS A TOUT AGE

"TOUS CONCERNES, TOUS ACTEURS" !
Ici l'entrée est libre, ni groupe ni parti, chacun est le bienvenu s'il se retrouve dans nos valeurs de liberté et de fraternité.
Nous sommes des habitants d'Allex décidés à nous investir pour l'avenir de notre village, pour un avenir qui n'exclut personne.
Nous avons depuis les dernières élections municipales 3 élus qui sont le relai entre les Allexois qui leur ont fait confiance et le pouvoir municipal.
Objectif : transparence ! Etre force de propositions, de suggestions, mais aussi force critique quand nous l'estimons utile.


Rejoignez nous, apportez vos idées, vos envies, votre énergie au service de notre village, vous serez ici chez vous

Vous pouvez aussi nous contacter:
lavisdallex26@gmail.com

C. Burling : 06 81 51 85 04 , MV. Charrier : 06 84 60 08 25, M. Manchon : 06 78 58 68 18.

N'hésitez pas à lire les articles un peu plus anciens qui ne sont plus dans la première page. Vous pouvez les choisir par le titre et la date à la droite de la page ou par thème
N'hésitez pas à mettre des commentaires sur les articles publiés; la procédure est maintenant très simple mais seuls les commentaires signés seront publiés.

mardi 20 juin 2017

Le scénario négaWatt : quésaquo ?



Le scénario négaWatt est un « scénario de transition énergétique ». Autrement dit, à partir d’analyses scientifiques poussées et reconnues, le scénario donne une feuille de route idéale de ce qu’il faudrait mettre en œuvre dès aujourd’hui pour éviter un changement de climat qui serait irréversible.
La démarche négaWatt repose sur 3 « piliers » :
  • la sobriété (changement de nos comportements, adaptation de la taille de nos appareils en fonction de nos besoins réels, arrêt des appareils inutiles…)
  • l’efficacité (à la construction/fabrication, à l’utilisation, amélioration technologiques des appareils pour une moindre consommation,…)
  • passer à 100% d’énergies renouvelables d’ici 2050. Loin d’être une obsession, la sortie du nucléaire n’est qu’un aspect de ce scénario qui aborde tous les domaines de la vie avec une grille de lecture énergétique.
Cette démarche doit s’appliquer à tous les domaines, et en premier lieu sur le bâtiment, 1er poste de consommation d’énergie en France (notre chauffage en particulier).

Pour information, notre territoire propose déjà une aide à la rénovation globale à coût maitrisé, suivant le Dispositif opérationnel de rénovation énergétique des maisons individuelles (DORéMI). Ce concept vise à former les entreprises du bâtiment pour réaliser des rénovations thermiques performantes, visant une consommation énergétique de classe A, suivant les préconisations de l’Institut négaWatt (pour en savoir plus : http://www.biovallee.fr/dispositif-doremi-renovation-basse-energie.html ). Et cocorico, Biovallée a été le premier territoire à expérimenter DORéMI, aujourd’hui suivi par de nombreux territoires en France.

Les autres domaines où il faut agir sont bien sûr le transport, l’industrie, l’agriculture et la production d’énergie.

Ce scénario a connu plusieurs versions intégrant diverses améliorations. La première version date du printemps 2003, à l'occasion du lancement par le Premier ministre de l'objectif d'une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre de la France d'ici 2050 (principe du Facteur 4).
Elle a alors imaginé un scénario de politique énergétique concret et prospectif, pour la période 2000-2050, visant à atteindre cet objectif.
Il a ensuite été entièrement refondu et fortement enrichi à partir d'août 2010. Le scénario négaWatt 2011 est couplé au scénario Afterres2050, scénario prospectif sur l'utilisation des terres agricoles en France. Le scénario Afterres2050 prend en compte l'évolution des usages alimentaires des français et des besoins de matériaux biosourcés (bois dans le bâtiment...) et permet d'en déduire les quantités de biomasse (bois, biogaz, agrocarburants) disponibles pour la production d'énergie.
Une nouvelle version, le scénario négaWatt 2017-2050, vient d’être présenté. Pour connaitre toutes les recommandations du scénario, vous pouvez consulter le site suivant : https://negawatt.org/scenario/decouverte

Marion Kaced

Chaleur = Pollution à l'ozone = Précautions


RECOMMANDATIONS SANITAIRES

Territoires au niveau d'information :
  • Populations vulnérables ou sensibles :
    • Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 17h-20h) ;
    • Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur ;
    • En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.                         
  • Population générale : il n’est pas nécessaire de modifier les activités habituelles.
Territoires au niveau d'alerte :
  • > Populations vulnérables ou sensibles :
    • > Evitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 17h-20h) ;
    • > Evitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur ;
    • > Reportez les activités qui demandent le plus d’effort ;
    • > En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) :
      • > Prenez conseil auprès de de votre pharmacien ou de votre médecin ;
      • > Prenez conseil auprès de de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant ;
      • > Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort.                                                        
  • > Population générale :
    • > En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de de votre pharmacien ou de votre médecin.
    • > Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) ;
> Populations vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.
> Populations sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles  lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).
Pour connaître le détail des recommandations, consultez  l’arrêté ministériel du 20 août 2014

 

RECOMMANDATIONS COMPORTEMENTALES (visant à réduire les émissions de polluants)

IMPORTANT : Pour les territoires en niveau d’alerte, à ces recommandations viennent s’ajouter ou se substituer des actions contraignantes,  dont le respect est obligatoire. Consultez la préfecture de votre département pour connaitre ces mesures.
Recommandations à l’ensemble de la population
  • Arrêter d’utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint de type inserts, poêles, chaudières installés avant 2000 et les groupes électrogènes
  • Maîtriser la température de son logement (chauffer sans excéder 19°C)
  • Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille, haie,…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile,…)
  • Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, co-voiturage… Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail
  • S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route)
  • Eviter la conduite agressive, l’usage de la climatisation ; entretenir régulièrement son véhicule
  • Abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 90km/h
RAPPEL : il est interdit de brûler des déchets verts.
Recommandations aux collectivités territoriales et  autorités organisatrices des transports
  • Maîtriser la température dans les bâtiments  (chauffer sans excéder 19°C)
  • Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille, haie,…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile,…)
  • Promouvoir l’humidification, l’arrosage ou toute autre technique rendant les poussières moins volatiles, notamment aux abords des voiries et lors des chantiers ; réduire l’activité des chantiers générateurs de poussières
  • Développer les pratiques de mobilité les moins polluantes : co-voiturage, transports en commun ; adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ; faciliter l’utilisation des parkings relais et transports en communs associés
  • Faire en sorte d’éviter la circulation des classes de véhicules les plus polluants (norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route)
  • Sensibiliser la population aux effets négatifs sur la consommation et les émissions de polluants d’une conduite agressive des véhicules et de l’usage de la climatisation, ainsi qu’à l’intérêt d’une maintenance régulière du véhicule
  • Rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel
  • Pratiquer les tarifs les plus attractifs pour l’usage des transports les moins polluants (vélos, transports en commun, véhicules électriques,…)
Recommandations aux agriculteurs
  • Reporter l’écobuage ou pratiquer le broyage
  • Suspendre les opérations de brûlage à l’air libre de sous-produits agricoles
Recommandations aux industriels
  • Mettre en œuvre des dispositions de nature à réduire les rejets atmosphériques, voire réduire l’activité
  • Reporter certaines opérations émettrices de particules et oxydes d’azote à la fin de l’épisode de pollution
  • Reporter le démarrage d’unités à la fin de l’épisode de pollution
  • Mettre en fonctionnement, lorsqu’ils existent, des systèmes de dépollution renforcés durant l’épisode de pollution
  • Réduire l’activité des chantiers générateurs de poussières et mettre en place des mesures compensatoires (arrosage)
  • Réduire l’utilisation des groupes électrogènes

Pour en savoir plus :

conseil municipal lundi 26 juin à 19h30





Comme annoncé, la version définitive du PLU sera présentée en conseil municipal d'Allex mais sera validée par le conseil communautaire de la CCVD.
Les recours éventuels devront être portés auprès du président de la CCVD, monsieur Jean Serret et ce, dans un délai de 2 mois.

Il est également prévu, à l'ordre du jour, la vente d'une parcelle communale, la ZE 41 (voir le plan cadastral ci dessous) Cette parcelle semble correspondre à un chemin d'exploitation agricole au milieu des terres. La partie concernée doit être son extrémité côté route de Montoison

lundi 19 juin 2017

Club de lecture. Lundi 19 juin 2017.

-->  
Super soirée « à la fraîche » dans le jardin, autour de 5 bouquins très différents : un récit autobiographique de Sylvain Tesson, un roman original de Marie NDiaye, un roman historique de Ken Follet, un polard de Michel Bussi et Racines d’Alex Haley.

Nous avons chacune présenté notre livre : l’histoire, les personnages, ce qui nous a plu, ce qui nous a moins plu, ce qui nous a fait réfléchir, s’il nous a tenu en haleine ou au contraire s’il a fallu se « faire violence » pour le terminer …

La première fiche de lecture figure ci après ; les autres suivront à raison d’une par semaine

Puis nous avons partagé un petit pique nique et nous avons beaucoup bavardé sur l’actualité !

Un bon moment de partage

La prochaine réunion est fixée au mardi 5 septembre 19h. Pour le lieu, on verra un peu plus tard, chez l’une ou chez l’autre.
Le club de lecture est ouvert à tous ceux qui aiment lire; il suffit de le signaler par mail à lavisdallex26@gmail.com

________________________________________________________________________________


-->
SYLVAIN TESSON : DANS LES FORETS DE SIBERIE (récit, prix Médicis Essai 2011).


L’auteur, géographe de formation et voyageur aventurier, raconte les six mois passés seul dans une cabane au bord du lac Baïkal. C’était avant l’accident qui l’a laissé partiellement handicapé. Ecrit sous forme de journal de bord : déroulement des journées, des gestes quotidiens, descriptions de la nature, des animaux, quelques formules bien trouvées, poésie alternant avec considérations très terre à terre, dérision, réflexions sur le monde, la vanité des hommes, la fuite du temps, la liberté, la solitude, le bonheur, citations d’écrivains, extraits des nombreux livres lus pendant cette retraite...

J’ai été sensible à la recherche d’équilibre de cet homme de 40 ans qui a passé son temps à courir le monde, accumuler les exploits et qui, un jour, ressent le besoin impérieux de se couper de la société moderne et de se poser dans une nature hostile, quitte à perdre sa compagne qui en a vraisemblablement assez de l’attendre. J’ai apprécié ses références culturelles, surtout littéraires, ainsi que sa connaissance de la mentalité russe. J’ai été étonnée par sa capacité à boire autant d’alcool. C’est visiblement un homme torturé.

Gislhaine Beaumont Chancel


“Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie.
J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché de vivre dans la lenteur et la simplicité.
Je crois y être parvenu.
Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à l’existence.
Et si la liberté consistait à posséder le temps ?
Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence -toutes choses dont manqueront les générations futures ?
Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.
 

jeudi 15 juin 2017

Schéma de Cohérence territoriale (SCoT) de la Vallée de la Drôme Aval

-->




Nous étions à la REUNION PUBLIQUE DU 13 JUIN 2017 à CREST 26400 

Cette réunion publique est la troisième organisée sur le territoire : 6 personnes présentes à Divajeu, 40 à Saillans et 15 ce jour à Crest. Cette faible participation interpelle car ce schéma va conditionner l’évolution à long terme du territoire.

Interventions de Messieurs Jacques FAYOLLET Vice Président de la CCVD (communauté de Communes du Val de Drôme), Jean Pierre POINT 1ER adjoint au maire de Crest et Denis BENOIT Vice Président de la CCCPS (Communauté de communes du Crestois et du Pays de Saillans) qui viennent commenter et expliquer devant une quinzaine de personnes dont une majorité d’élus et de collaborateurs des services concernés :

Le Schéma de Cohérence Territoriale, le «SCoT», est un document d’urbanisme qui définit les grandes orientations d'aménagement du territoire pour les 15 ans à 20 ans à venir dans les domaines suivants : Economie, Tourisme, Agriculture, Mobilité - Transport, Energie, Environnement, Habitat – Urbanisme et  Offre globale de soins sur le territoire.

L’élaboration du SCoT de la Vallée de la Drôme Aval est confiée au Syndicat Mixte de Développement de la Vallée de la Drôme (SMDVD) qui regroupe les 2 intercommunalités CCVD et CCCPS. Une fois le Schéma approuvé, il organisera son application, l’adaptation de sa mise en œuvre aux évolutions des territoires, son suivi et son évaluation.
L’objectif est de l’approuver en mai 2020 pour ne pas laisser ce dossier aux prochaines équipes municipales. Une chargée de mission, Cécile ROSSI a été recrutée par le Syndicat Mixte du SCoT.  

Le territoire du SCoT

Le périmètre, défini par le préfet le 16 novembre 2015, est formé par les deux intercommunalités (ECPI) :
  • la Communauté de Communes du Crestois et du Pays de Saillans – Cœur de Drôme
  • la Communauté de Communes du Val de Drôme en Biovallée.
  • L’intercommunalité du Diois n’a pas souhaité s’associer à ce SCoT et devrait fonctionner sous le régime d’un PLU inercommunal (PLUI). Mais la porte n’est pas fermée et dans l’avenir peut être possibilité pour elle d’intégrer notre SCoT.
Le SCoT comprend 45 communes, s’étend sur 834,4 km² et inclut 44 566 habitants.
Le Syndicat Mixte du SCoT de la Vallée de la Drôme Aval a décidé de mettre en place une large concertation pour associer les habitants à l’élaboration du SCOT. Pour cela, il a été décidé d’organiser des réunions publiques à chaque étape.

Résumé des questions posées et des précisions des  intervenants :

Composition du comité de pilotage: à parité entre les 2 intercommunalités, même nombre de délégués et même coût pour chaque interco. Soit 9 élus pour chaque interco, 18 élus, une chargée de mission et une secrétaire à mi-temps.

Ses objectifs : arrêter de consommer du foncier agricole, organiser l’ensemble du territoire, donner une cohérence territoriale et imposer les particularités rurales du territoire par rapport aux 2 SCoT qui le bordent, celui de l’agglomération de Valence et celui de la l’agglomération de Montélimar.
Les documents d’urbanisme des communes devront se faire en cohérence avec le SCoT. Il est à noter que la compétence PLU a été transférée à la CCVD depuis le 27.03.2017 avec l’élaboration future d’un PLUI (PLU intercommunal) alors que les communes de la CCCPS  n’ont pas souhaité ce transfert de compétence et continuent d’instruire chacune leur PLU. La CCCPS  a été créée en janvier 2014, cette « jeune » intercommunalité n’a pas souhaité la compétence PLUI. On rappelle que pour le cas particulier d’Allex, toute l’instruction du PLU a été faite au niveau de la commune mais que sa validation sera faite par l’intercommunalité.

Commissions de travail :
Quelques 80 élus (es) du territoire : conseillers communautaires mais aussi « simples » conseillers municipaux ont postulé pour intégrer l’un ou l’autre des groupes de travail thématiques abordées dans le SCoT : Economie,  Agriculture,  Energie,  Habitat – Urbanisme, Tourisme,  Mobilité – Transport,  Environnement.
Ces commissions seront formées et commenceront leurs réunions sous la responsabilité d’un membre du comité de pilotage courant septembre 2017.
Des réunions plénières seront organisées pour l’ensemble de ces commissions.
Nous avons fait acte de candidature pour participer à ces commissions de travail.

Le coût de l’élaboration prévu sur 3 à 5 ans de ce SCot est évalué à 3 € par habitant et par an mais sans fiscalité supplémentaire prévue.

Un appel d’offres pour choisir le cabinet qui va aider à l’élaboration du SCoT va être lancé avec un cahier des charges intégrant 67 réunions programmées avec les élus du territoire, 3 réunions publiques pour chaque phase à savoir :
Ø  Diagnostic
Ø  PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable)
Ø  Débat d’orientation.

Il y aura des réunions publiques de concertation.

Deux mots prononcés sont à retenir : celui de CONCERTATION avec les habitants du territoire et celui de BIOVALLEE qui doit être intégré au projet.

A suivre ...

Maryvonne Charrier et Monique Manchon



Un nouveau bruit à Allex.


 
Depuis peu, un nouveau bruit retentit à Allex.
La première fois que je l'ai entendu, ce puissant bruit m'a fait penser aux coups de canons qui sonnent en rade de Brest, le fameux « Tonnerre de Brest». C'est en lisant Le Crestois paru le 19 mai 2017 que j'ai appris qu'un arboriculteur venait d'installer un canon anti-grêle pour protéger ses vergers sur 1km de diamètre. Il s'excusait pour la gêne possible occasionnée pour le voisinage.
Si on entend de fortes détonations, pas de panique ... C'est un canon-grêle qui se met en marche. Ce nouveau bruit insolite est identifié … et fait  partie maintenant de notre quotidien les jours d'orage de fin avril à fin août.
Grâce à un radar météorologique qui surveille le ciel, le grêlifuge se déclenche automatiquement 20 à 30 minutes avant l'orage pour que la lutte contre la grêle soit efficace. C'est une onde de choc produite par du gaz acétylène qui est créée pour empêcher la rencontre de l'air chaud et de l'air froid et donc la formation de la grêle …
Le canon anti-grêle ne fonctionnera heureusement que le jour ...

Fabienne Roudot .

lundi 12 juin 2017

Atelier d’écriture


--> 
Qui est intéressé ?

Ce sera un atelier d'une semaine, du 17 au 21 juillet, de 9h à 17h, chez les Pères à St Joseph. L'endroit est idéal pour écrire tranquillement. L'atelier est animé par Nadine Fontaine, de Colombes dans le 92. Elle organise un stage dans notre village depuis plusieurs années.
Le thème, cette fois, sera : les âges de la vie, une exploration du genre biographique dans sa forme brève, ars longa, vita brevis. Forme littéraire ancienne, récit "troué", fragmentaire d'un destin réel ou imaginaire.

Si vous êtes intéressé(e), inscrivez vous vite, il reste des places. Voir le site "ecriturescolombines.fr"

Gislhaine Beaumont Chancel