Réfléchir - Informer - Eclairer

« L ‘AVIS D’ALLEX » s’engage à agir dans la transparence et la libre expression de chacun de ses membres.

Trois axes:
- SOLIDARITE INTERGENERATIONNELLE
- DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DURABLE
- CULTURE ET LOISIRS POUR TOUS A TOUT AGE

"TOUS CONCERNES, TOUS ACTEURS" !
Ici l'entrée est libre, ni groupe ni parti, chacun est le bienvenu s'il se retrouve dans nos valeurs de liberté et de fraternité.
Nous sommes des habitants d'Allex décidés à nous investir pour l'avenir de notre village, pour un avenir qui n'exclut personne.
Nous avons depuis les dernières élections municipales 3 élus qui sont le relai entre les Allexois qui leur ont fait confiance et le pouvoir municipal.
Objectif : transparence ! Etre force de propositions, de suggestions, mais aussi force critique quand nous l'estimons utile.


Rejoignez nous, apportez vos idées, vos envies, votre énergie au service de notre village, vous serez ici chez vous

Vous pouvez aussi nous contacter:
lavisdallex26@gmail.com

N'hésitez pas à lire les articles un peu plus anciens qui ne sont plus dans la première page. Vous pouvez les choisir par le titre et la date à la droite de la page ou par thème
N'hésitez pas à mettre des commentaires sur les articles publiés; la procédure est maintenant très simple mais seuls les commentaires signés seront publiés.

lundi 12 mars 2018

Fin de la menace « Gaz de schiste » sur notre territoire

Communiqué de l'association dromoise "non au gaz de schiste":

PERMIS DE MONTELIMAR : UNE BATAILLE GAGNÉE SUR LE TERRAIN

Après sept années d'une mobilisation farouche et déterminée contre ces projets aberrants et dévastateurs pour les régions impactées et pour le climat, le Collectif Val de Drôme « Non au Gaz de Schiste », avec tous les collectifs de la région, est heureux de vous annoncer que nous avons enfin obtenu gain de cause dans cette lutte légitime.
La cour administrative d’appel de Versailles vient de confirmer l’abrogation du permis de recherche d’hydrocarbures de Montélimar détenu par Total. S’étendant sur 4327 km2, de la Drôme à l’Hérault en passant par l'Ardèche et le Gard, le permis de Montélimar est emblématique de la très forte mobilisation citoyenne que le pays a connu contre l’exploitation des hydrocarbures de schiste : après les mobilisations de Villeneuve de Berg, St Christol d'Ales, Montélimar, près de 15 000 personnes manifestaient encore à Barjac (Gard) en février 2016.
Trois autres demandes de permis, situés en partie dans la Drôme, rejetées en 2012, n'ont pas fait l'objet de recours.
Ainsi, après les succès sur d’autres permis dans l'Ardèche, l’Isère, le Rhône, le Vaucluse, le Var, c’est au tour de la Drôme de se réjouir.

Si la lutte ICI se termine, elle continue AILLEURS, notamment dans le Bassin parisien, en Haute Savoie/Ain, en Languedoc, en Lorraine, Nord/Pas-de-Calais et dans le Sud-Ouest où des permis sont en cours de validité, où des demandes sont instruites, où des forages ont déjà eu lieu et pourraient se poursuivre. Notre collectif opposé à l'extraction du gaz de schiste continuera d’apporter son soutien aux militants de ces régions.  

La municipalité d’Allex, à l’image de la plupart des municipalités concernées, ne s’est engagée ni contre l’exploration des gaz de schiste et le permis de Montélimar ni contre le projet de gazoduc géant Eridan.
On le regrette mais on se félicite que d'autres, associations de simples citoyens,  se soient élevés contre ces projets.
Heureusement, ces associations de défense de l’environnement ont été écoutées et entendues, et ces projets sont, pour le premier enterré, et pour le second, en sommeil qu’on espère « définitif ».

Bureau de L’AAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire